« P-J PLIE LA MANCHE »

Écrit le par LTCEtudes

Chez LTC, nous sommes fiers de participer à des causes sportives et d’avoir pu aider Pierre-Julian Pourantru (P-J) – ingénieur INSA / Pole Génie Mécanique, dans son projet sportif.

« SWIM THE CHANNEL 2017 » (Pierre-Julian Pourantru – Traversée de la Manche 2017), fut le défi que s’est lancé P-J au printemps 2016, devenir le plus jeune nageur français à traverser la manche à la nage (Angleterre- France) avec pour seul équipement un bonnet, des lunettes et un slip de bain.
Oui, vous avez bien lu, un périple de plus de 40km pour rejoindre les deux côtes, dans une eau à quinze degrés en moyenne

Loin de la foule des villes et terrestre, cet aventurier nageur c’est amusé à reconquérir l’un des plus grands terrains de jeu du monde. Un retour aux sources pour une invitation vers la 4ème dimension aquatique… « L’EVEREST DE LA NATATION ».

Durée pour monter ce projet : 1 an
Budget du projet : 20000€

L’eau libre et la natation sont une passion pour lui depuis tout jeune. Mais pour cette préparation hors normes, et quand il ne pouvait pas s’entrainer en mer ou lac, c’est à Ems Bron Natation (Région lyonnaise) qu’on pouvait le retrouver tous les jours. L’eau libre à ses exigences, et la première d’entre elle est l’endurance. Accrochez votre maillot si vous voulez le suivre car P-J sait faire monter l’intensité de ses entrainements à leurs paroxysmes.

Le mardi 4 Juillet à Douvres, en Angleterre, toutes les conditions idéales étaient réunies pour le départ de cette aventure. Bonne mer, peu de houles, pas de clapotis, tout était réunis pour accomplir cet exploit.

Mais dans sa quête d’exploit, P-J a eu la surprise de pouvoir partager ce défi avec différentes méduses. Piqué à six reprises entres les épaules et bras gauche.
L’eau libre à certaines contraintes que seule dame nature maitrise, et c’est à travers cette relation entre l’homme et cette dimension aquatique que P-J nous a montré la difficulté de son défi.

Mais Pierre- Julian l’a fait, il a bien plié cette manche en près de 10h pour une traversé de plus de 40km. « Le but n’était pas de nager vite, mais de le faire », nous disait-il une semaine avant. il a réalisé le quatrième chrono français !

En eau libre et pour ce genre de défi, la valeur vient avec le nombre des années, mais il a pu montrer que l’âge n’était pas un gage de réussite.
Bravo encore une fois à P-J, Mathieu son coach et toute l’équipe derrière lui (Laure et d’autres) ! Dorénavant, nous attendons tes prochains défis / challenges à venir !

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On Instagram